Comment aménager un jardin de bord de mer ?

Vent, embruns, projection de sable, de sel… Un jardin de bord de mer n’est pas un jardin comme un autre car il subit différentes agressions dues à la proximité de la mer. Toutefois, c’est un lieu privilégié qui permet de créer des décors qui s’accordent avec la puissance des éléments, offrant de belles perspectives sur la mer. Alors si vous avez fait l’achat d’une maison à l’Île de Ré et que cette dernière dispose d’un jardin, connaître les caractéristiques de ce milieu, adopter les bons gestes et choisir les espèces les plus adaptées vous permettront de concrétiser toutes vos envies !

Le bord de mer : un lieu privilégié

jardin-mer-maison

Si les inconvénients liés à la proximité du bord de mer sont connus, il ne faut toutefois pas oublier qu’un tel environnement présente aussi de nombreux atouts. Le premier de ces atouts est la luminosité : la lumière est plus intense en bord de mer. Les reflets sur l’eau et le sable sont bénéfiques pour les plantes. De plus, l’ensoleillement est plus important qu’à l’intérieur des terres.

Concernant les températures, elles sont plus douces, notamment sous l’action du “Gulf Stream”, courant marin d’eau chaude qui adoucit les climats des régions littorales, notamment des côtes atlantiques. Sur le littoral, l’hygrométrie (la quantité d’eau sous forme gazeuse présente dans l’air humide) est aussi plus importante et les plantes souffrent moins de l’air sec.

Les inconvénients du bord de mer pour le jardin

En bord de mer, les végétaux subissent davantage d’agressions, notamment à cause de divers éléments comme :

  • le vent : il déforme et casse les arbres et assèche le sol. Il est également responsable de la transpiration des feuilles et amplifie les effets du froid ;
  • le sable : si le jardin se trouve derrière les dunes ou à proximité, les projections de sable peuvent endommager les plantes et les blesser ;
  • les embruns salés : les végétaux peuvent être sensibles au sel qui les agresse et brûle le feuillage.

Il est donc impératif de prévoir une protection contre le vente et de créer des brise-vents à l’aide de végétaux les moins fragiles possibles et résistantes au vent, au sel, au sable et même à la sécheresse.

Les meilleures plantes pour le bord de mer

jardin-maison-mer

Si vous investissez dans l’immobilier à l’Île de Ré et que vous possédez un jardin, optez pour des espèces adaptées à ce type de lieu :

  • les arbres : le pin (parasol, des Landes ou insignis), le cyprès, le peuplier gris ou encore le palmier ;
  • les arbustes : l’atriplex, l’elaeagnus, le fusain du Japon, l’olearia, le tamaris, le romarin, la santoline argentée, les cistes, l’oranger du Mexique, les genêts et les bambous ;
  • les vivaces et les plantes fleuries : la gypsophyle, la campanule, le coussin d’argent, la lavande officinale, le bergenia blanc, l’aster, l’oeillet, les lupins de Russel, etc.

Pensez enfin à planter des arbustes jeunes, les gros sujets ayant un système racinaire limité et résistant mal aux conditions desséchantes du bord de mer. De même, privilégiez les espèces à feuillage gris, – qui se marient parfaitement aux couleurs du ciel et de la mer – évitez les plantes trop hautes, aux tiges cassantes et n’oubliez pas de rincer vos plantes au jet d’eau après une forte tempête avec embruns.

 

 

 

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Articles similaires

Back to Top