Conseils pour cuisiner les produits du jardin

C’est bien beau de cultiver son propre potager avec tout un tas de légumes, mais encore faut-il savoir comment les cuisiner une fois la récolte arrivée ! Et là, il faut parfois faire preuve d’inventivité pour éviter de manger tous les jours la même chose !

cuisiner-legumes

Faites participer toute la famille

Le problème lorsque l’on cultive son propre potager, c’est que l’on se retrouve souvent avec des légumes récoltés en grande quantité. Il faut donc développer des trésors d’imagination et faire appel à ses talents de marmiton pour ne pas entendre les enfants faire grise mine devant leur énième plat de haricots beurrés de la semaine !

La première des astuces à mettre en place, c’est de les impliquer dans la récolte des légumes, mais également dans leur préparation en cuisine. En plus d’être très enrichissante pour leur éveil gustatif, cette initiative permet également de passer des bons moments en famille en équeutant vos haricots ou en triant tous vos légumes tous réunis autour de votre ilot de cuisine.

Alterner les modes de préparation

Toutes les recettes et toutes les variantes de cuisson sont permises avec les légumes. Cuits à la vapeur puis agrémentés d’un peu d’ail et d’huile d’olive, ils émoustilleront vos papilles en accompagnant, le temps d’un repas, un bon rôti de viande. Pensez aussi à faire des terrines de légumes, des lasagnes, des flans, des tartes… 

Mais si la récolte a été bonne et qu’il vous en reste, n’oubliez pas que vous pouvez réaliser des conserves ou bien même des pickles de légumes que vous pourrez conserver tout l’hiver à l’abri de la lumière et de la chaleur dans vos meubles de cuisine. Ce type de recette de conservation dans le vinaigre est adaptée à de nombreux légumes. Et n’hésitez pas à tester vos propres mélanges afin d’obtenir des pickles plus originaux, qui accompagneront très bien vos viandes froides par exemple.

La congélation représente parfois une bonne alternative pour la conservation des légumes. Dans la plupart des cas, ils devront préalablement être blanchis, c’est-à-dire plongés dans de l’eau bouillante salée pendant quelques minutes. Mais pour les légumes déjà gorgés d’eau comme le potiron par exemple, il sera préférable de les trier, de les couper en morceaux et de les congeler directement sans cuisson. Congelez uniquement les légumes ou les fruits les plus beaux : évitez toux ceux un peu abîmés, même légèrement, afin d’obtenir une congélation saine.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Articles similaires

Back to Top