lotus sacré

Le lotus sacré

lotus sacré
La perfection de la fleur et du fruit du lotus sacré (Nelumbo nucifera) fait de cette plante aquatique un symbole de pureté dans un certain nombre de religions.

Dans le bouddhisme, elle tire son caractère sacré du fait que Bouddha serait apparu flottant sur sa feuille.
Chez les hindouistes, elle est perçue comme le berceau de l’univers.
Hormis quelques précautions, la culture de cette fleur si mystérieuse ne requiert pas d’aménagement particulier. Les nouveaux cultivars à petit développement autorisent même sa culture en bac.

Symbole de pureté

Le lotus est une plante aquatique dont le feuillage et la fleur s’élèvent au dessus de l’eau contrairement aux nymphéas dont fait partie le lotus des Égyptiens. Son aire d’origine est l’Asie du Sud-Est et l’Australie du Nord où il peuple de grands étangs et des canaux à l’eau boueuse dont il se détache avec majesté.

Ses feuilles rondes, légèrement ondulées, vert-bleuté, sont rattachées à de fines tiges épineuses qui dépassent le niveau de l’eau jusqu’à 1,80 m. Un pied suffit à couvrir une surface de 1,20 m de côté. Les grosses fleurs solitaires ouvrent leur corolle blanche ou rose, parée d’une vingtaine de pétales odorants en juillet-août.
Il existe des variétés à fleurs doubles et aux couleurs variées dont certaines conviennent pour les petits bassins comme ‘Momo Botan’. Le lotus jaune d’Amérique (Nelumbo lutea) est encore plus résistant au froid (- 20° C), mais il est pro-posé moins souvent à la vente.

Le fruit du lotus offre un intérêt décoratif remarquable. Il se présente comme une pomme d’arrosoir clairsemée de petits trous laissant échapper les graines à maturité. Il est souvent utilisé dans la confection de bouquets secs.

Comment le planter ?

Le lotus requiert un emplacement ensoleillé. Il supporte des températures négatives jusqu’à – 15 ° C, à condition d’être immergé sous 1 m d’eau.
Plantez le rhizome en fin de printemps dans un pot ou directement dans la vase, au moins à 30 cm de la surface de l’eau. Enfouissez la souche sous 20 cm de riche limon.
Dans les régions à hiver vigoureux, vous pouvez conserver le rhizome dans un pot humide à l’abri du gel d’octobre à mai.

Comment l’entretenir ?

Surveillez les infestations de pucerons au niveau du feuillage. Si votre bassin abrite des poissons, la lutte biologique est recommandée.
Apportez des larves de coccinelles ou bien pulvérisez de la roténone sur le feuillage en veillant à retirer les poissons au cours du traitement. Le produit n’est pas rémanent, sa toxicité disparaît à l’air et à la lumière. Enlevez les feuilles jaunies en fin d’été.

Le saviez-vous ?

L’intégralité de la plante est comestible. Les graines sont consommées confites et le rhizome est un féculent nourrissant. Les étamines jaunes sont utilisées pour parfumer le thé au Vietnam.
On utilise aussi le rhizome et les graines dans la cosmétologie chinoise pour lutter contre le vieillissement ainsi qu’en médecine et dans le domaine de la parfumerie.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Articles similaires

Back to Top