l’ail d’ornement

Original et facile : l’ail d’ornement

l’ail d’ornement

Peu courant :

Curieusement, il est moins répandu que beaucoup d’autres bulbes de printemps et pourtant, ses inflorescences n’ont rien à envier à la tulipe ou au narcisse. En effet, composé d’une multitude de petites fleurs serrées les unes contre les autres, l’ail d’ornement offre de grosses boules colorées qui égaieront le jardin durant les mois de mai et juin.

Petits et grands :

Il en existe de nombreuses variétés dont les hauteurs, les formes de fleurs et les couleurs varient à chaque fois. Ainsi, vous pouvez vous aider de cette plante pour composer les différentes hauteurs des massifs.
Les plus petits ne dépassant guère 20 cm de haut (Allium karataviense par exemple) sont parfaits pour être plantés devant un massif et les plus grands atteignant jusqu’à1.50 m de haut (Allium giganteum) sont utiles pour constituer des fonds.

Rouges, roses, blancs…

Les couleurs des fl eurs de l’ail sont le plus souvent violet pourpre (Allium afl atunense). Mais il existe de très belles variétés qui sont plus claires offrant des couleurs rose vif (Allium cernuum) ou encore tout à fait blanches (Allium neapolitanum).

Un entretien facile

La plantation se fait durant l’automne pour obtenir la fl oraison au printemps suivant. Il est recommandé de placer les oignons des espèces naines par petits groupes afin que leurs fleurs ne se trouvent pas noyées dans un flot de végétation. Il est utile de tuteurer les tiges des grands sujets. Le vent ou simplement le poids de leurs inflorescences les couchent parfois sur le sol. D’une année à l’autre, ces plantes ne demandent aucun soin et se multiplieront seules si le terrain leur convient. Coupez simplement les inflorescences fanées afin qu’elles n’épuisent pas les bulbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Articles similaires

Back to Top