préparer le sol

Préparez votre sol pour le printemps

préparer le sol

Si vous envisagez de créer un nouveau massif floral, si vous avez un potager ou si vous souhaitez semer un gazon, c’est dès maintenant qu’il faut préparer le sol. Les labours doivent être faits le plus tôt possible dans l’hiver. Ils sont de plus, l’occasion d’enrichir le sol par des apports d’engrais ou de fumier.

Le labourage

Une étape incontournable

Un sol peut devenir très compact avec le temps. Afin de permettre aux différentes cultures d’avoir un système racinaire qui s’ancre plus facilement et rapidement et donc d’avoir une meilleure croissance, il convient d’ameublir régulièrement le sol. Cet acte permet en outre d’éliminer les mauvaises herbes en retournant la couche supérieure.

Le travail mécanique

Si votre terrain est grand, vous pouvez préférer le motoculteur à la bêche. Cet outil est tout à fait performant. Il permet de découper et retourner une bande de terre de largeur et d’épaisseur proportionnelle à sa puissance. Le labour obtenu est analogue à celui fait à la main. Les sillons sont simplement continus au lieu d’être fractionnés en mottes.

Pourquoi labourer à cette saison ?

L’idéal est de faire ce travail au tout début de l’hiver.
Laissez les mottes de labour à la merci des gels et dégels successifs, elles se fissureront et se casseront tout au long de la saison. Elles auront naturellement pris au printemps la consistance et la granulométrie idéale. Il ne vous suffira plus, alors, que de passer un coup de griffe ou râteau.

Enrichissez votre sol

Pour nourrir vos plantes

Même si celle de vote jardin est une bonne terre franche très riche, il vous faut régulièrement lui administrer une fertilisation. Les plantes y prélèvent continuellement des éléments nutritifs. Elles l’appauvrissent peu à peu. Seuls, les apports de minéraux et matières organiques contrebalancent cette tendance, particulièrement forte et rapide dans un potager.

Les composts

Ils proviennent de la décomposition d’éléments naturels. Vous pouvez vous les procurer, prêts à l’emploi, dans votre jardinerie. Vous pouvez aussi choisir de les fabriquer vous-même.
Dans ce cas, il vous faudra compter quelques années avant de pouvoir utiliser un compost suffisamment décomposé.

Les engrais biologiques

Ce sont des produits minéraux fabriqués de façon industrielle.
Ils sont conçus pour apporter aux plantes exactement ce qui leur est nécessaire pour une croissance équilibrée. Leur épandage est facile, surtout s’il est présenté sous forme de granulés.

La durée d’action des engrais est différente selon leur utilisation. Il y a les engrais qui servent de fumure de fond. Ils permettent de constituer dans le sol une réserve, largement supérieure aux besoins immédiats des plantes, qui servira de stock. La fumure d’entretien permet de fournir des éléments complémentaires au fur et à mesure de la croissance des plantes.

Les engrais

On les appelle aussi ‘les composts élaborés’. Ce sont en fait de la poudre d’os, des algues, du sang séché, du terreau de feuilles, etc. Ils permettent d’enrichir votre sol de façon très efficace et naturelle.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Articles similaires

Back to Top