Quelles solutions contre les parasites ?

Un jardin florissant n’est pas seulement un régal pour les yeux : c’est aussi une aubaine pour les parasites ! Vous voulez vous débarrasser de ces visiteurs indésirables ? Voici quelques astuces pour rendre la santé à vos plantations.

Les fleurs

hortensiasVous adorez les rosiers ? Les pucerons aussi ! Pour protéger vos plants de ces envahisseurs, la coccinelle est votre meilleure alliée. Car cet insecte réputé porte-bonheur est aussi un redoutable prédateur qui se régale des pucerons. Il existe d’ailleurs de nombreuses semences spécifiquement composées pour les attirer. Le savon noir ou le purin de rhubarbe constituent d’autres alternatives aux traitements chimiques, qui permettent d’éradiquer efficacement les pucerons. Tout aussi répandue que le puceron, la petite cochenille envahit elle aussi fréquemment les massifs fleuris. Ce parasite peut se présenter sous différents aspects : la cochenille farineuse s’entoure d’un cocon blanc tandis que la cochenille à carapace investit les tiges et les feuilles. Aussi à son aise au jardin que sur les plantes d’intérieur, la cochenille est capable de causer des dégâts irréversibles rapides. Si le purin d’ortie a des vertus préventives, il est donc préférable de vous procurer un traitement spécifique en jardinerie en cas d’invasion.

Le potager

Potager2Nombre de parasites ont un goût prononcé pour les légumes du potager. Le doryphore est l’un des plus redoutables : affectionnant tout particulièrement la pomme de terre, il détruit également tomates ou aubergines. S’il existe des traitements disponibles en jardinerie, il faut également faire quelques efforts pour éradiquer le doryphore. En effet, larves, œufs et insectes adultes doivent être détruits manuellement. La rotation des cultures est aussi un excellent moyen de prévenir son apparition. Vos radis et salades ont triste mine ? Il est probable que la faute revienne aux limaces. S’il est possible de répandre des granulés de Ferromol pour vous en débarrasser, sachez que la cendre est un excellent répulsif naturel. Vous cultivez des légumes en serre ? Attention à l’Aleurode, ou mouche blanche, qui apprécie cet environnement. Vous pouvez les éliminer en réalisant vous-même un piège simple : procurez-vous un morceau de plastique jaune que vous enduirez de glu arboricole. Entre deux périodes de cultures, veillez aussi à désherber soigneusement votre serre, car les mauvaises herbes constituent un hôte de choix pour la mouche blanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Articles similaires

Back to Top