Le jardin d'une maison avec une barrière blanche devant

Trois techniques pour cacher un vis-à-vis au jardin

Rien de pire que de se sentir observer dans son jardin ! Un vis-à-vis trop direct peu réellement nuire à votre vie à l’extérieur. Heureusement il existe des solutions pour vous dissimuler des regards indiscrets ! Découvrez notre 3 méthodes pour cacher votre jardin du regard de vos voisins.

Installer une clôture

La clôture reste le moyen le plus utilisé pour délimiter son terrain et le protéger de la proximité directe des voisins. Il existe (si on simplifie un peu) deux types de clôtures que l’on peut installer dans son jardin.

Poser une clôture souple dans son jardin + un occultant

Soom zur un grillage dans un jardin

Les clôtures souples sont rapides et simples à poser, c’est pourquoi elles sont souvent installées pour les terrains de maisons neuves. Le prix est aussi un avantage, le rouleau de grillage de 25 mètres coûte en moyenne une cinquantaine d’euros. Et si vous préférez un rendu plus naturel, la brande de bruyère est faite pour vous. Cette clôture souple tressée se marie très bien avec les autres végétaux du jardin et vous protège efficacement des vis-à-vis.

Si vous faites le choix d’une clôture souple en grillage, il faudra lui ajouter un occultant de type haie artificielle ou brise-vue en toile.

Installer des clôtures rigides dans son jardin

porte en bois et numéro de maison

La clôture rigide est plus solide et durable que la clôture souple. Elle est aussi plus chère, vous vous en doutez. On recommande la clôture rigide pour se protéger plus efficacement des intrusions.

Les clôtures rigides peuvent être de différents types :

  • Panneaux grillagés
  • Clôtures pleines
  • Clôtures ajourées

Les panneaux grillagés sont très efficaces contre les intrusions, mais ils doivent être doublés d’un occultant pour protéger d’un vis-à-vis.

Aucune chance que l’on puisse vous observer lorsque vous êtes dans un jardin délimité par des clôtures pleines. Hautes et bien ancrées dans le sol, elles créent un espace intimiste dans votre jardin. Et pour les matériaux, vous avez l’embarras du choix : bois, acier, composite, aluminium ou PVC. Couleurs, épaisseur et hauteur, chaque constructeur et chaque gamme à ses spécificités, alors prenez le temps de comparer les différents modèles.

Les clôtures ajourées évitent de créer un mur et un espace complétement fermé au jardin. Elles laissent passer la lumière et le vent, ce qui évite des accidents dans les régions très venteuses. Ici aussi les matériaux et styles sont très divers. Certaines sont mêmes personnalisables, afin de créer un jardin qui vous ressemble.

Planter une haie brise-vue

Un vieux banc en bois devant un haie de jardin

Autre solution très utilisée et très nature : la haie de jardin. La haie a plusieurs avantages :

  • Elle vous protège des regards, du vent et du bruit qui viennent de l’extérieur ;
  • Elle est très décorative, et personnalisable à l’infini en fonction des espèces qui vous plaisent le plus ;
  • Elle participe au maintien de la biodiversité en offrant des espaces où nicher aux oiseaux et des endroits où se cacher pour les petits mammifères.

Mais attention, elle présente aussi quelques inconvénients :

  • Elle peut mettre plusieurs années à atteindre la taille et l’épaisseur voulue ;
  • Elle demande un entretien régulier (taille, arrosage les premières années, etc).

Construire un mur

Un mur en pierres naturelles dans un jardin

Un bon vieux mur fait de votre terrain un espace inviolable, à l’abri des regards et de tout dérangement !

Construire un mur est un vrai chantier qui demande du temps et de l’argent. Vous avez le choix entre trois matériaux pour créer votre mur de clôture : les parpaings, le béton et les pierres. La pierre est le matériau qui donne le plus de cachet à votre mur et évite d’avoir à le cacher ensuite avec une haie. Mais malheureusement c’est aussi le plus cher.

Un autre type de mur, très contemporain, commence à faire son apparition dans les jardins : le mur en gabions. Le gabion c’est ce cube de grillage rempli de cailloux que l’on croise de plus en plus sur les autoroutes ou dans les espaces publics. Plus ou moins épais, les murs en gabions peuvent habiller des pentes, délimiter des espaces ou servir de clôtures.

 

Avant de vous lancer dans la construction d’un mur ou l’installation d’une clôture, vérifiez ce que stipule le PLU de votre commune sur la hauteur et la couleur de ce type d’installation.

 

Alors quel sera votre choix ? N’hésitez pas à partager votre expérience avec tel ou tel type de clôtures dans les commentaires, ça peut toujours aider quelqu’un à faire son choix.

 

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Articles similaires

Back to Top